Deux soirées associant la musique et le cinéma

2 SOIREES ASSOCIANT MUSIQUE ET CINEMA


Musique et cinéma seront associées lors des soirées d’ouverture (15 octobre) et de clôture (21 octobre) de VISIONS D’AFRIQUE.

1 La soirée d’ouverture du Festival Le mercredi 15 octobre à 20h30 à l’Eldorado


2 SOIREES ASSOCIANT MUSIQUE ET CINEMA   2 SOIREES ASSOCIANT MUSIQUE ET CINEMA2 

                                     DEBADEMBA
 

La soirée d’ouverture débutera par le concert de DEBADEMBA, groupe composé du guitariste burkinabé Abdoulaye Traoré et du chanteur Ivoirien Mohamed Diaby

« Heureuse rencontre du guitariste virtuose Abdoulaye Traoré et du fougueux chanteur malien Mohamed Diaby, Debademba fait se croiser toutes les musiques de l’Afrique de l’Ouest et bien plus encore. Ces ambassadeurs du métissage universel font ici flirter le jazz, le blues, le funk, la salsa et le rock avec les musiques de l’Empire Mandingue. Debademba donne dans la prestation enflammée, inventive et diablement rythmée »

Le film qui suivra sera « Yeelen » de Souleymane Cissé qui a obtenu le prix du jury à Cannes en 1987 et qui est l’un des films-phare du cinéma africain 

« Yeelen est un film magique, d'une beauté intense, achevée. Un film de violence et de sagesse. Il ne ressemble à aucun autre et raconte le combat sans merci entre un père et son fils, entre le pouvoir et le savoir, entre les Bambaras et les Peuls. La mort est au bout, mais aussi Yeelen, la lumière »

2 La soirée de clôture du festival le mardi 21 octobre à 20h30 à l’Estran


C’est le trio de Joris Feuillâtre , spécialiste du kamalén’goni , qui se produira lors de la première partie de la soirée de clôture du Festival.

Le volet cinéma sera consacrée au film « C’est eux les chiens » du cinéaste marocain Hicham Lasri, qui a obtenu grand prix au festival de Cordoue en 2013.
Le film « C’est eux les chiens » a obtenu le prix du meilleur long métrage au Festival « Vues d’Afrique » Montréal 2014 : Appréciation du jury « L’audace de la mise en scène,l’utilisation de la caméra subjective, le courage du scénario qui inscrit la contestation d’aujourd’hui dans les Pays arabes dans une perspective historique »

45   46
          Joris Feuillâtre au Kamalen’goni