Les 5e Rencontres Cinématographiques du Pays Marennes Oléron VISIONS D'AFRIQUE
auront lieu du 15 au 21 octobre 2014

 

Elles font suite à la 4° session de VISIONS D'AFRIQUE qui a confirmé, en les amplifiant, les résultats positifs enregistrés en 2012. La 4° édition a rencontré un réel succès en rassemblant 1759 participants dont 1655 spectateurs contre 839 en 2011. Cette 5° édition manifestera une fois encore la volonté des organisateurs de montrer tous les cinémas d’Afrique à travers l’œuvre d’un cinéaste confirmé et de quelques films récents significatifs des tendances de la production (« les visions d’Afrique ») et d’aborder une question d’ordre politique et social intéressant particulièrement l’Afrique (cette année les ciné-Conférences seront consacrées à la participation des tirailleurs noirs aux deux conflit mondiaux et à la Résistance).

yeleen    africa cisse 2
                                Souleymane Cissé

Cette 5° édition aura une spécificité fortement marquée :

- L’invité d’honneur sera le plus connu et le plus célébré des cinéastes de l’Afrique subsaharienne, le réalisateur malien Souleymane Cissé, le premier cinéaste africain couronné en compétition officielle à Cannes, en 1987 (Prix Spécial du jury)

- Les cinémas lusophone (notamment angolais) et marocain ont été particulièrement remarqués dans les rencontres cinématographiques. Ils seront présents à VISIONS D'AFRIQUE 2014

- Le festival participera à sa manière à l’hommage rendu aux tirailleurs noirs.

- Comme l’an passé, la musique africaine sera présente, notamment à la séance d’ouverture du festival.

Organisé et financé par le service culturel de la mairie de Saint-Pierre d’Oléron,le concert sera donné par le groupe DEBADEMBA.La musique occupera aussi, comme en 2013, la première partie de la séance de clôture du festival, à l’Estran avec le trio de Joris Feuillatre et sa musique Afro-Jazz.

imgres          kamlen-goni-1.jpg 785331 - Google Chrome 

DEBADEMBA                                                Joris Feuillâtre

C’est donc le cinéaste malien Souleymane Cissé, le plus célébré des réalisateurs d’Afrique, qui sera au coeur des VISIONS D'AFRIQUE 2014. Il présentera plusieurs de ses longs métrages , notamment bien entendu « Yeleen » (La lumière), le film qui lui a valu de recevoir le Prix Spécial du jury à Cannes en 1987, mais aussi les films couronnés au FESPACO en 1978, Baara( le travail) et en 1983, Finyé (Le Vent). Les spectateurs de Marennes et de Saint Pierre pourront ainsi prendre la mesure de l’ampleur et de la complexité de l’œuvre d’un cinéaste de premier plan, notamment lors de la leçon de cinéma du vendredi 17 octobre à 17h qui sera animée par Cetherine Ruelle et Samuel Lilièvre, spécialiste du cinéma de Souleymane Cissé.

Les « VISIONS D'AFRIQUE »2014 seront marquées aussi par les succès du cinéma lusophone et la belle émergence du cinéma marocain. Sans négliger en effet les œuvres récentes de valeurs sûres du cinéma africain, notamment le premier long métrage de Dyana Gaye « Des étoiles », et le film « L’absence » de Mama Keita, qui sera à VISIONS D’AFRIQUE pour présenter son dernier film il a paru nécessaire de faire une place de choix aux films venus d’Angola et de Guinée Bissau à travers la présentation de deux de ces films. Le premier, « Ici tout va bien », est le premier long métrage d’une jeune cinéaste angolaise, Pocas Pascoal, qui a accepté de venir au festival parler de son film. Le second, « La bataille de Tabato » est également le premier long métrage de Joao Viana, cinéaste portugais né en Angola.

Pour le Maroc, ce sont les oeuvres de deux cinéastes confirmés qui seront proposée, le film de Faouzi Bensaidi, « Mort à Vendre » qui a été désigné comme meilleur film africain à Milan en 2012 et le second long métrage de Hicham Lasri « C’est eux les chiens », soutenu par l’ACID (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) et couronné tout récemment à Montréal.

Elles seront marquées également par la présence au programme du long métrage mauricien « Les enfants de Troumaron » réalisé par Sharvan et Harrikrisna Anenden.

mensch201 Pocas  
Pocas Pascoal

Ajoutons enfin que nous avons demandé au cinéaste guinéen Cheick Doukouré, un familier de VISIONS D'AFRIQUE, de nous présenter son film « Paris selon Moussa » qui aborde avec vigueur et courage les questions de l’immigration

Au total ce sont 8 longs métrages qui viendront s’ajouter aux quatre films de Souleymane Ciss

Les-Enfants-de-Troumaron portrait w193h257    21048491 20131010163051547

VISIONS D'AFRIQUE a décidé de célébrer à sa façon les anniversaires de la guerre de 1914-1918, du débarquement et de la résistance, en parlant des tirailleurs noirs et de leur participation à la défense de la France.

ADDI-BA3

mama keita800
                                      Mama Keita, sera à vision d'Afrique et présentera son film "L'abscence"

L’une des  ciné-conférences sera consacrée à l’aventure exceptionnelle vécue, de 1940 à 1943, par sera consacrée à l’aventure exceptionnelle vécue, de 1940 à 1943, par un jeune guinéen du Fouta Djalon, Addi Bâ, dans les maquis des Vosges., l’un des symboles les plus forts de cette participation des tirailleurs noirs à la campagne de France et à la Résistance. Etienne Guillermond, journaliste originaire du village où fut accueilli Addi Bâ (Tollaincourt) , parlera de ce personnage emblématique. Cette manifestation sera complétée à Marennes par une exposition sur les tirailleurs noirs et la projection du film « La Force Noire », présentées et commentées par Julien Fargettas, spécialiste de l’histoire des tirailleurs.

Enfin, il a été décidé de donner plus d’ampleur au petit volet littéraire « africain », inauguré l’an passé à la Médiathèque de Marennes. Cette année, des rencontres mettront en présence, à Marennes et à Saint Pierre d’Oléron, Emmanuel Dongala, le romancier congolais, , autue de « Jonny Chien Méchant » et de « Photode famille au bord du fleuve » (prix Ahmadou Kourauma en 2011 et désigné comme « meilleur roman français 2010 » par le magazine LIRE) et les publics amoureux du livre du Pays Marennes Oléron. Le journaliste Bernard Magnier animera ces rencontres.

La médiathèque de Marennes et la Librairie des Pertuis de Saint-Pierre d’Oléron sont les partenaires de ce nouveau volet du festival.

Ajoutons enfin que le festival VISIONS D’AFRIQUE sera précédé (et comme annoncé) par deux évènements consacrés à l’Afrique, organisés par des partenaires de VISIONS D'AFRIQUE. A Saint Pierre d’Oléron, l’Université du Temps Libre a invité Christian Bouquet, Professeur de géopolitique à Bordeaux, à présenter le 13 octobre une conférence qui portera sur « Les zones grises , à l’origine des crises africaines ».

A Rochefort, l’association « Rochefort sur Toile » programmera, quelques jours avant l’ouverture du festival, au cinéma Apollo, la projection d’un film « africain »... (le choix n’est pas encore arrêté mais les regard se tournent vers Cannes...).

faouzi-bensaidi  la-bataille-de-tabato-a-batalha-de-tabato-18-12-2013-8-g 
Faouzi Bensaidi                      La bataille de Tabato