Presse

Visions de la Presse

Sud-Ouest / Le Littoral



 

 

Réactions

  • « Afrik.com : Que recherchez-vous en faisant du cinéma ? Gaston Kaboré : J'essaye de savoir qui je suis. On est en quête de soi-même en tant que réalisateur. J'espère que ma quête rejoint celle de mon pays, de ma société, de mon continent. C'est réellement cela qui me motive parce que je pense que l'Afrique pour des tas de raisons historiques a été tue à elle-même. Elle a été niée dans son regard. Et l'une des fonctions du cinéma, en tout cas de celui que j'essaye de faire, est d'opérer une repossession de soi, une réappropriation et de la faculté de pouvoir requestionner son imaginaire. On est le premier bénéficiaire de ces questions. C'est comme si on allait chercher un carburant pour faire face à son passé et à son avenir et pour se projeter dans le futur »

    Gaston Kaboré - par Eloîse Fagard AFRIK COM 10-12-2007
  • La leçon de ces premières rencontres semble claire : il est possible d'intéresser aux cinémas d'Afrique, et plus largement aux cultures africaines, un public français curieux de découvertes cinématographiques, d'histoire, de géographie et de politique africaines, en l'occurrence le public du Pays Marennes Oléron et de la région. Il serait certes présomptueux de considérer qu'un objectif a été atteint. Disons plus simplement que VISIONS D'AFRIQUE paraît en mesure de contribuer à cette sensibilisation aux autres mondes et aux autres civilisations, ici le continent africain et les cultures de ce vaste espace géographique, qui facilite la compréhension entre les hommes .à partir d'une meilleure connaissance de leurs cultures.

    Gérard La Cognata